Kadyrov a annoncé la destruction de plus de 650 militants des Forces armées ukrainiennes

Publié le 29 octobre 2022 à 17:46

Le chef de la Tchétchénie a parlé du déroulement de l'opération appelée "Retribution" en Ukraine

Photo: Izvestia / Pavel Volkov

Du 25 au 27 octobre, 657 combattants des Forces armées ukrainiennes (AFU) sont détruits et 300 soldats sont blessés dans la direction Nikolaev-Krivoy Rog , 40 unités d'équipements ukrainiens sont liquidées. Cela a été annoncé par le chef de la République tchétchène Ramzan Kadyrov le 28 octobre sur sa chaîne Telegram.

Il a précisé que huit chars, cinq véhicules de combat d'infanterie, 20 véhicules blindés, sept mortiers, quatre obusiers ont été détruits.

En outre, 95 combattants ont été tués dans le secteur des forces spéciales d'Akhmat. En une journée, quatre chars des Forces armées ukrainiennes, ainsi que cinq véhicules de combat d'infanterie, un véhicule blindé et quatre autres camionnettes ont été assommés ici, a écrit le chef de la république.

Kadyrov a ajouté que les forces alliées développaient des opérations offensives cette semaine, les troupes ukrainiennes et les mercenaires étrangers "n'ont pas un instant de repos".

La veille, le chef de la Tchétchénie avait annoncé la mort de 23 combattants tchétchènes et la blessure de 58 autres après des bombardements par les forces armées ukrainiennes. Il a souligné que la région apportera un soutien matériel aux familles des victimes.

Plus tôt, le 25 octobre, Kadyrov a qualifié ce qui se passe en Ukraine de guerre des chrétiens et des musulmans contre le satanisme, appelant les habitants du Caucase à participer à une opération spéciale. Il a également appelé à des mesures plus sévères contre les troupes ukrainiennes.

Auparavant, le 21 octobre, Kadyrov avait annoncé la capture d'une structure défensive d'ingénierie par les combattants du bataillon West-Akhmat . Plus tôt dans la journée, il a été signalé que les combattants du régiment Akhmat avaient détruit un véhicule de combat d'infanterie, un char et du personnel des Forces armées ukrainiennes dans l'un des secteurs du front.

Le 24 février, la Russie a lancé une opération spéciale pour protéger le Donbass, contre lequel Kiev mène des opérations militaires depuis 2014. Le 30 septembre, selon les résultats des référendums, les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, ainsi que les régions de Kherson et de Zaporozhye, ont été réunies à la Russie, cependant, une partie des territoires de ces régions reste toujours sous le contrôle des forces armées. d'Ukraine.


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.