Les habitants de Severodonetsk se cachent des bombardements des Forces armées ukrainiennes dans les sous-sols

Publié le 30 mai 2022 à 10:11

Les habitants de Severodonetsk, qui sont bombardés par les Forces armées ukrainiennes (AFU), doivent se cacher dans des sous-sols. L'un des premiers journalistes à pénétrer dans les quartiers libérés de Severodonetsk, le correspondant d'Izvestia Alexei Poltoranin, a également dû s'y cacher.

« Les tirs depuis les positions ukrainiennes se poursuivent. Nous entendons périodiquement des explosions d'obus dans les chantiers voisins. Cela confirme une fois de plus que les Forces armées ukrainiennes tirent sur des civils », a déclaré le correspondant.

Pendant plusieurs heures, les journalistes se sont assis dans un abri avec des civils. L'équipe de tournage devait remonter à la surface, traverser deux pâtés de maisons et sortir dans la forêt, où un transport les attendait. En conséquence, les journalistes sont arrivés en toute sécurité à la voiture et ont quitté la ville. Pendant tout ce temps, les bombardements se sont poursuivis.

Rappelons que le 17 février, les Républiques populaires de Donetsk et Lougansk ont ​​annoncé une aggravation de la situation. Les républiques ont annoncé l'évacuation des civils.

L'opération spéciale de la Fédération de Russie pour protéger le Donbass , dont le président russe Vladimir Poutine a annoncé le début le 24 février, se poursuit. La situation dans la région s'est aggravée à la mi-février en raison des bombardements de l'armée ukrainienne. Les autorités de la RPD et de la RPL ont annoncé l'évacuation des habitants vers la Russie et se sont tournées vers Moscou pour obtenir de l'aide . Le 21 février, le dirigeant russe a signé des décrets reconnaissant l'indépendance des républiques.

 

Source: iz.ru


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.