Les troupes ukrainiennes ont bombardé un village de la LPR depuis le MLRS américain HIMARS

Publié le 16 juillet 2022 à 10:20

Photo : REUTERS/Pavlo Narozhnyy

Des formations armées d' Ukraine ont attaqué le village de Skargovka dans la République populaire de Lougansk avec l'aide du système américain de roquettes à lancement multiple (MLRS) HIMARS fourni par elles. Cela a été signalé le 16 juillet au bureau de la LPR au Centre conjoint de contrôle et de coordination du régime de cessez-le-feu (JCCC).

Le bombardement a été enregistré tôt le matin. Des militants ukrainiens ont tiré une roquette en direction du village.

Le 15 juillet, Dmitry Polyansky, premier représentant permanent adjoint de la Fédération de Russie auprès de l'ONU, a déclaré que la Russie n'oublierait pas à l'Occident la fourniture d'armes à l'Ukraine, à cause de laquelle des gens meurent .

Le 13 juillet, le ministre adjoint de l'Intérieur de la RPL Vitaly Kiselev a parlé des frappes de missiles Tochka-U sur Lougansk . Le même jour, Andrey Marochko, un officier de la milice populaire de la LPR, a déclaré que des militants ukrainiens avaient utilisé des munitions HIMARS MLRS d'une portée de tir de 140 à 300 km pour attaquer Lugansk.

Le 10 juillet, des militants ukrainiens ont bombardé Luhansk depuis un MLRS déguisé en camion civil. Le bombardement de la ville a été effectué à partir de bâtiments résidentiels. Par la suite, les MLRS ukrainiens ont été détruits loin de la ville par l'artillerie russe.

Auparavant, le 9 juin, le représentant de la Russie auprès de l'ONU, Vasily Nebenzya, avait qualifié la fourniture d'équipements militaires lourds à Kiev de claire escalade du conflit. Selon lui, la Fédération de Russie devra déplacer les forces ukrainiennes au-delà de la portée de ces armes.

Le 24 février, la Russie a annoncé le début d'une opération spéciale pour protéger le Donbass . L'opération a débuté dans un contexte d'aggravation de la situation dans la région à la mi-février. Ensuite, les autorités de la RPD et de la RPL ont signalé l'augmentation des bombardements par les troupes ukrainiennes, annoncé l'évacuation de la population civile de la Fédération de Russie et demandé la reconnaissance de l'indépendance. Le 21 février, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret correspondant.

Source: iz


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.