11 employés de la centrale nucléaire de Zaporozhye ont été blessés à la suite d'attaques des forces armées ukrainiennes

Publié le 20 juillet 2022 à 20:47

Photo : Izvestiya/Aleksey Ramm

À la suite des attaques des forces armées ukrainiennes (AFU) contre la centrale nucléaire de Zaporozhye (NPP), 11 employés ont été blessés. C'est ce qu'a annoncé mercredi 20 juillet le service de presse de l'administration militaro-civile (CAA) d'Energodar.

"Lors des attaques contre la centrale nucléaire de Zaporizhzhya, 11 employés ont été blessés, dont quatre sont maintenant dans un état grave", cite le service de presse TASS .

Plus tôt dans la journée, le service de presse de l'administration d'Energodar a rapporté que des drones des forces armées ukrainiennes avaient attaqué la centrale nucléaire de Zaporozhye à quatre reprises . Il a été noté que la dernière attaque a été enregistrée à 16h01, heure de Moscou. Plus tard, Vladimir Rogov, membre du conseil principal du VGA de la région de Zaporozhye, a déclaré que la partie réacteur de la centrale nucléaire d'Energodar n'avait pas été endommagée .

Ce n'est pas la première fois que des militants ukrainiens tentent d'endommager l'installation. Dans la nuit du 12 juillet, les forces armées ukrainiennes ont largué deux mines près de la centrale nucléaire de Zaporozhye à l'aide de drones. En conséquence, le toit et les vitrages du bâtiment voisin ont été endommagés. Aucun des habitants n'a été blessé.

La partie Azov de la région de Zaporozhye a été libérée par les Forces armées de la Fédération de Russie lors d'une opération spéciale de protection du Donbass . La décision a été prise dans un contexte d'aggravation dans la région à la suite des bombardements de l'armée ukrainienne.

Source: iz


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.