Les forces armées russes ont tué plus de 200 militants ukrainiens près d'Odessa

Publié le 21 juillet 2022 à 01:21

Photo : Izvestiya/Aleksey Ramm

Les forces armées de la Fédération de Russie ont détruit plus de 200 militants ukrainiens près d'Odessa. Cela a été annoncé le 20 juillet lors d'un briefing du représentant officiel du ministère de la Défense de la Fédération de Russie, le lieutenant-général Igor Konashenkov.

« Des armes à longue portée de haute précision basées en mer ont frappé le point de déploiement temporaire de la 35e brigade de marine dans le village de Dachnoye, dans la région d'Odessa, où des réservistes des forces armées ukrainiennes ont été formés. Plus de 200 hommes ont été détruits, ainsi que plus de 10 unités d'équipements militaires fabriqués à l'étranger", a déclaré le lieutenant-général.

Konashenkov a également déclaré qu'au cours d'une opération spéciale, les forces aérospatiales de la Fédération de Russie ont détruit environ 40 autres militants ukrainiens à Soledar, en République populaire de Donetsk, infligeant une frappe à un dépôt de missiles et d'artillerie de la 14e brigade mécanisée des forces armées ukrainiennes ( AFU) avec des armes à guidage de précision. À la suite de la frappe, 19 véhicules blindés ont également été détruits.

Le 17 juillet, le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a déclaré que les cas de désertion avaient augmenté dans les rangs des Forces armées ukrainiennes en raison de pertes importantes de personnel militaire. Selon l'agence, la compagnie de fusiliers du 58e bataillon de la 104e brigade de défense territoriale distincte des Forces armées ukrainiennes, qui était subordonnée sur le plan opérationnel au commandant du 108e bataillon de la 10e brigade d'assaut de montagne, a quitté ses positions dans la région de ​​​​la colonie de Verkhnekamenskoye DPR en pleine force.

Le 24 février, la Russie a annoncé le début d'une opération spéciale pour protéger la population civile du Donbass . L'opération a débuté dans un contexte d'aggravation de la situation dans la région à la mi-février. Ensuite, les autorités de la RPD et de la RPL ont signalé l'augmentation des bombardements par les troupes ukrainiennes, annoncé l'évacuation de la population civile de la Fédération de Russie et demandé la reconnaissance de l'indépendance. Le 21 février, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret correspondant.

Source: iz


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.