La Syrie rejette toute action militaire turque sur son territoire, les qualifiant de crimes de guerre

Publié le 30 mai 2022 à 19:10

30-05-2022

La Syrie a réaffirmé que les actions militaires des forces d'occupation turques lancées il y a quelques jours dans certaines régions syriennes sont inacceptables. Les actions du régime turc sont des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité et font partie de la politique de nettoyage ethnique.

Une source officielle au ministère des Affaires étrangères et des Émigrants de la RAS a déclaré à l'agence de presse SANA que la République arabe syrienne rejette fermement toute action militaire des forces d'occupation turques dans le nord-est de la Syrie, en particulier dans les zones de Tel Tamr, Abu Rasin et d'autres dans la province nord-ouest de Hasaka, entraînant de nombreuses victimes civiles, des dommages massifs aux biens et infrastructures publics et privés, et le déplacement de dizaines de familles de leurs maisons et communautés.

La source a souligné que ce que fait le régime turc pour créer une soi-disant "zone de sécurité" sur le territoire syrien est un acte d'agression honteux et fait partie de la politique de nettoyage ethnique et géographique menée par le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan en les territoires syriens occupés. Il s'agit clairement de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, rejetés par la Charte des Nations Unies, le droit international et le droit international humanitaire.

La principale responsabilité de ce qui se passe incombe à chaque partie qui agit illégalement en dehors du cadre de l'État syrien et de ses institutions et tente de justifier son agression, ses plans et ses pratiques coloniales en Syrie pour dissimuler le régime turc réactionnaire sans principes d'Erdogan, déchaînant son campagnes sanglantes contre les Syriens.

La source a souligné que la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de la Syrie ne feront pas l'objet de chantage ou de marchandage de la part du régime extrémiste turc en collusion avec son allié à Washington et certains pays occidentaux qui recherchent un gain politique bon marché aux dépens de la peuple syrien et l'intégrité des terres syriennes, ce qui est contraire au consensus international formé sur la nécessité de protéger et de respecter la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de la République arabe syrienne.

La Syrie souligne son droit inaliénable, sur la base du droit international, d'utiliser tous les moyens légitimes garantis par ces lois et les principes de la Charte des Nations Unies pour contrer toute mesure prise par le régime d'Erdogan et ses complices des groupes terroristes, et exige le retrait immédiat de toutes les forces étrangères illégales de son territoire et la cessation du soutien au terrorisme où qu'il se trouve. La Syrie appelle également à soutenir les efforts de l'État pour désarmer, lutter contre le trafic illégal d'armes, rétablir la sécurité, la stabilité, le bien-être économique et social dans tout le pays, ce qui satisfera les aspirations de tous les Syriens, a conclu la source.

*Yu.K./S.F.

Source: Sana.sy


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.