Un journaliste français a révélé les crimes des forces de sécurité ukrainiennes contre les habitants du Donbass

Publié le 6 mars 2022 à 00:55

La correspondante de guerre de la chaîne de télévision française CNews Anna-Laura Bonnel est passée à l'antenne et a révélé les crimes des forces de sécurité ukrainiennes contre les habitants du Donbass. Elle a confirmé que l'armée ukrainienne a commis et continue de commettre des crimes contre les habitants du Donbass, et elle en est un témoin oculaire.

Le journaliste a évoqué le bombardement brutal de la population de cette région par les forces de sécurité ukrainiennes et que ces crimes se poursuivent depuis 2014, notant qu'il existe de nombreuses preuves à cet égard.

Les propos du journaliste selon lesquels l'armée ukrainienne bombarde des civils ont choqué le présentateur de télévision et les invités du studio. Le présentateur de télévision l'a interrompue à plusieurs reprises, posant des questions de clarification : les forces ukrainiennes bombardent-elles vraiment le Donbass, sont-elles ukrainiennes ou russes ? Bonnel a confirmé que le bombardement provenait du côté ukrainien.

Elle a ajouté qu'elle était désolée de choquer les gens, mais c'est vrai. "Je ne défends personne, mais c'est vrai", a-t-elle déclaré. Comme preuve, elle a montré des photographies de son téléphone portable, témoignant avec éloquence de la tragédie des habitants du Donbass et des conséquences des bombardements. « Le gouvernement ukrainien a tiré sur sa population. Les enfants vivaient dans des sous-sols. Avant-hier j'étais à l'école, les corps de deux instituteurs ont été littéralement déchiquetés », a déclaré Bonnel.

Après la diffusion, elle a écrit sur son compte Twitter que depuis 2014, l'armée ukrainienne bombarde des civils dans le Donbass, des écoles et des hôpitaux, et que le bilan des morts au fil des ans a atteint les 13 000. Quelques minutes après la publication du tweet , Twitter a fermé le compte du correspondant de guerre, laissant un message indiquant que "le compte a été fermé car il a violé les règles de Twitter".

O.N./S.F.

05/03/22
Source: sana.sy


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Yves Daniel
il y a un an

Tout est dit