Poutine a qualifié la pression exercée sur la Fédération de Russie par un certain nombre de pays d'agression

Publié le 27 mai 2022 à 14:11

Le 27 mai, le président russe Vladimir Poutine a qualifié la pression exercée sur la Russie par un certain nombre de pays hostiles de quasi agression.

"Les avantages du cours d'intégration sont particulièrement évidents maintenant, dans la situation internationale difficile actuelle, face à la quasi-agression de certains États qui nous sont hostiles", a-t-il déclaré lors d'une réunion du Conseil économique suprême eurasien par liaison vidéo.

Cependant, selon le dirigeant russe, malgré la confrontation des pays occidentaux, l'intérêt pour l'Union économique eurasienne (UEE) continue de croître.

« Il est gratifiant que, malgré la situation internationale difficile, malgré la confrontation déclenchée par l'Occident soi-disant collectif, [malgré] le fait que nos malfaiteurs essaient de mettre toutes sortes d'obstacles à notre intégration, il est encore il est tout à fait évident pour nous tous qu'il existe un intérêt croissant pour les activités de l'Union économique eurasienne de la part de nombreux partenaires étrangers », a déclaré Poutine.

La veille, le président de la Fédération de Russie a déclaré que les pays qui cherchent à nuire à la Russie avec des sanctions se nuisent à eux-mêmes . L'homme politique a souligné que l'état actuel de l'économie mondiale montre que la position de Moscou est correcte et justifiée.

En mars, Poutine a déclaré que l'agression de l'Occident contre les Russes était totale et non déguisée.Comme l'a noté le chef de l'État, le but de telles actions est d'aggraver la vie de millions de personnes.

Les pays occidentaux continuent d'imposer des sanctions contre la Fédération de Russie dans le contexte de l'opération spéciale russe de protection du Donbass , qui a débuté le 24 février.


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.