Basurin a annoncé la destruction imminente des armes occidentales en Ukraine

Publié le 18 juillet 2022 à 18:06

Photo : REUTERS/EYEPRESS

Toutes les armes fournies par l'Occident à Kyiv seront détruites ou saisies. C'est ce qu'a déclaré le 18 juillet le représentant de la milice populaire de la République populaire de Donetsk (RPD), Eduard Basurin.

"Je sais avec certitude que combien d'entre eux (des armes. - NDLR) ne le seront pas, nous les capturerons ou les détruirons, il n'y a pas d'autre option", a-t-il déclaré sur les ondes de la chaîne de télévision Rossiya-24 .

Le 15 juillet, le représentant permanent adjoint de la Fédération de Russie auprès de l'ONU, Dmitry Polyansky, a déclaré que la Russie n'oublierait pas que l'Occident fournisse des armes à l'Ukraine, à cause desquelles des gens meurent.

Le 8 juillet, le président américain Joe Biden a ordonné un nouveau programme d'aide militaire de 400 millions de dollars pour l'Ukraine . Le même jour, le Pentagone a annoncé que Washington travaillait sur des plans pour fournir de nouvelles armes à la partie ukrainienne pour les mois et les années à venir.

Le 5 juillet, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a souligné que certaines des armes fournies par l'Occident à l'Ukraine se retrouvaient sur le marché noir . Il a également noté que les armes "se répandent" dans la région du Moyen-Orient.

Le 2 juin, le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU, Vasily Nebenzya, a déclaré que l' Occident commettait un crime de guerre en pompant des armes vers l'Ukraine. Il a rappelé que les punisseurs ukrainiens, avec son aide, continuent de bombarder les quartiers paisibles du Donbass .

Les pays occidentaux ont commencé à armer activement l'Ukraine dans le contexte d'une opération spéciale russe lancée le 24 février pour protéger la population civile du Donbass. L'opération spéciale a commencé dans le contexte de l'aggravation de la situation dans la région à la mi-février. Ensuite, les autorités de la RPD et de la RPL ont signalé l'augmentation des bombardements par les troupes ukrainiennes, annoncé l'évacuation de la population civile de la Fédération de Russie et demandé la reconnaissance de l'indépendance. Le 21 février, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret correspondant.

Source: iz


«   »

Ajouter un commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.